Mandats - EUTM Mali
Mandats
21831
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-21831,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Mandats

L E S  M A N D A T S  D E  L ‘ E U T M  M A L I

PREMIER MANDAT (2013-2014) 

 

Le Premier Mandat de l’EUTM Mali a été approuvé par la Décision 2013/34/PESC du Conseil du 17 janvier 2013. L’article 1er définit la mission, résumée dans les points suivants :

  • L’Union Européene mène une mission de formation militaire (EUTM Mali) dans le but de fournir, dans le Sud du Mali, une formation et des conseils militaires aux Forces Armées Maliennes sous le contrôle des autorités civiles légitimes, en vue de contribuer à la restauration de leurs capacités militaires pour leur permettre de participer à des opérations militaires, visant à rétablir l’intégrité territoriale du Mali et à réduire la menace représentée par les groupes terroristes. EUTM Mali ne participera pas aux opérations de combat.
  • L’objectif de l’EUTM Mali sera de répondre aux besoins opérationnels des Forces Armées Maliennes en fournissant les moyens suivants :

    • Appui à la formation au profit des Forces Armées du Mali.
    • Formation et conseils sur le commandement et le contrôle, la chaîne d’approvisionnement et les ressources humaines, ainsi que formation sur le Droit International Humanitaire, la protection des civils et les Droits de l’Homme.
    • Les activités de l’EUTM Mali seront menées en étroite coordination avec les autres acteurs impliqués dans l’appui aux Forces Armées Maliennes, en particulier les Nations Unies (ONU) et la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Le document indiquait expressément la fin du mandat 15 mois après le début de la mission.

DEUXIÈME MANDAT (2014-2016)

 

L’approbation de la Décision 2014/220/PESC du Conseil du 15 avril 2014 a marqué le début du Deuxième Mandat de l’EUTM Mali, sans variations significatives, sauf pour sa prorogation jusqu’au 18 mai 2016.

TROISIÈME MANDAT (2016-2018)

 

Le Troisième Mandat a débuté avec l’adoption de la Décision 2016/446/PESC du Conseil du 23 mars 2016. Ce nouveau mandat a élargi la portée des responsabilités de la mission dans trois domaines clés :

  • Élargissement de la zone de responsabilité à la rive Sud du fleuve Niger, y incluant les villes de Tombouctou et de Gao.
  • Appui par des activités de formation décentralisées à l’intention des unités et des Quartiers Généraux des Régions Militaires.
  • Soutien au G5 Sahel, dans le cadre d’activités avec les Forces Armées Maliennes, en améliorant son interopérabilité avec les autres armées qui composent la Force Conjointe de G5 Sahel.
  • Prolongation de la mission jusqu’au 18 mai 2018.

QUATRIÈME MANDAT (2018-2020)

 

Le 14 mai 2018, le Général Millán à la tête de la mission depuis le 31 janvier, débute le Quatrième Mandat lequel est approuvé par la Décision 2018/716/PESC du Conseil du 14 mai. Dans le cadre de ce nouveau mandat, actuellement en vigueur, l’appui au G5 Sahel a été renforcé par des activités de formation, d’encadrement et de conseil, et la mission est prolongée jusqu’au 18 mai 2020.