EUTM Mali | L’EUTM MALI ET LES FORCES SPÉCIALES ANTITERRORISTES
24403
post-template-default,single,single-post,postid-24403,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

L’EUTM MALI ET LES FORCES SPÉCIALES ANTITERRORISTES

L’EUTM MALI ET LES FORCES SPÉCIALES ANTITERRORISTES

L’EUTM Mali a déployé des formateurs de l’Education and Training Task Force (ETTF) et des éléments du Force Protection Group (FPG) du 16 mars au 03 avril 2020 à Bamako afin de soutenir la formation des Forces Spéciales Antiterroristes (FORSAT) de la Garde Nationale Malienne. Cette formation s’est déroulée sur trois semaines et a été suivie par de nombreux stagiaires de la Garde Nationale Malienne.

L’objectif était de former les FORSAT à acquérir les compétences nécessaires pour entreprendre des opérations antiterroristes, à savoir des actions directes et des opérations de libération d’otages. Le principal effort a été de réaliser cela en dispensant des modules avancés de soins tactiques aux victimes de combat, de tir de combat et d’opérations militaires en terrain urbain.

Les stagiaires ont appris que les soins tactiques aux victimes de combat sont conçus pour traiter les victimes sur le champ de bataille conformément aux délais d’intervention médical dans lesquels le protocole MARCHE a un rôle important: arrêter l’hémorragie en utilisant des garrots et des pansements hémostatiques ainsi que la gestion de base des victimes, du point de blessure à la plate-forme d’évacuation. Ils ont également compris les principes de toutes les actions militaires planifiées et menées sur un terrain complexe, où les constructions humaines ont une incidence sur les options tactiques dont dispose le commandant. Ils ont ainsi appris les tactiques, techniques et procédures avancées associées aux combats dans les zones bâties.

Les efforts d’entraînement des stagiaires FORSAT dans le cadre de l’EUTM auraient grandement bénéficié d’un temps d’entraînement plus important. Il a cependant été possible de présenter aux stagiaires les défis qui existent et les compétences requises pour s’imposer dans l’environnement opérationnel actuel.