EUTM Mali | JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME À EUTM MALI
26359
post-template-default,single,single-post,postid-26359,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME À EUTM MALI

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME À EUTM MALI

La Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars. En lançant le 25 novembre 2020 le “Plan d’action III pour l’égalité des sexes”, qui reflète un programme ambitieux pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans l’action extérieure de l’Union européenne (UE), l’Union européenne a montré son engagement à promouvoir l’égalité des femmes à tous les niveaux, y compris dans les missions PSDC (politique de sécurité et de défense commune). En général, tous les acteurs de l’UE sont appelés à mettre en œuvre l’égalité des sexes en partant du principe “montrer l’exemple”.

Le 5e mandat de la mission EUTM Mali définit parfaitement la manière de mettre en œuvre une telle politique. La promotion de l’intégration de l’égalité des sexes renforce la cohérence, l’efficacité et la crédibilité de la mission EUTM Mali dans la zone de la mission. L’exemple donné par les membres de la mission au sein de la Task Force de formation et de conseil permettra de réfléchir sur le succès de la mission. Une perspective de genre devrait être appliquée, non seulement dans la formation autonome liée au genre, mais aussi être intégrée dans d’autres sessions de formation et d’autres activités, qui doivent être planifiées dans une perspective de genre.

En outre, des événements tels que la Journée internationale de la femme sont également utilisés pour montrer l’engagement de la mission en faveur de l’égalité des sexes.

C’est pourquoi une célébration a eu lieu le 8 mars au QG de l’EUTM à Bamako, consistant en deux conférences données par deux femmes éminentes de la société malienne.

La première femme était le major Aissatta Traore, chef de la division de la protection et de la promotion des femmes de la direction des services sociaux des forces armées. Sa conférence portait sur le rôle des femmes maliennes dans les forces armées, la promotion, les possibilités, les difficultés et les aspects à améliorer pour faciliter l’accès des femmes aux postes de responsabilité.

La deuxième conférence a été donnée par Mme Kadidia Bamba, chef du service juridique des “Aéroports du Mali”, qui a parlé des possibilités d’emploi et des difficultés qu’une femme peut rencontrer lorsqu’elle entre sur le marché du travail, notamment en termes d’accès aux postes de management.

Ces conférences ont été présidées par le Général Fernando Gracia, Commandant de la Force de Mission, accompagné d’une large représentation du personnel de l’EUTM au QG de Bamako.

Après les conférences, un débat intéressant sur le rôle des femmes dans les forces armées a eu lieu, et les deux orateurs ont répondu aux questions du personnel de l’EUTM. Enfin, le commandant de la force de mission a rencontré l’état-major féminin et les conférenciers pour déjeuner ensemble.

Ces événements nous permettent de réfléchir à l’importance de promouvoir l’égalité dans des pays où le fossé entre les hommes et les femmes est encore plus grand qu’en Europe. La transmission de ces valeurs à l’ensemble de l’environnement de travail reste importante.

Elle nous permet également de comprendre la situation difficile de ces femmes dans certains domaines. Elle nous encourage à partager ces valeurs dans le cadre du “Plan d’action pour l’égalité entre les femmes et les hommes III”, qui repose sur le principe “montrer l’exemple”. Bref, une occasion spéciale dont EUTM a profité pour féliciter toutes les femmes du monde en ce 8 mars.