EUTM Mali | FORTIFIANT LES FAMa À SEVARÉ
24015
post-template-default,single,single-post,postid-24015,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

FORTIFIANT LES FAMa À SEVARÉ

FORTIFIANT LES FAMa À SEVARÉ

C’était la première fois que des soldats Maliens, précédemment formés, retournaient à un cours de formation de l’European Union Training Mission (EUTM) Mali et jouaient le rôle d’instructeurs (concept “former les formateurs”). Ces instructeurs Maliens ont été incorporés dans une CMATT (Combined Mobile Advisory Training Team) sous la supervision de l’EUTM Mali.

Une CMATT est l’un des types d’activités de formation que l’EUTM Mali mène. Les CMATT d’EUTM Mali sont composées d’un mélange de cours pour le personnel et l’état-major des unités. L’ATF (Advisory Task Force) est responsable de la formation des états-majors et l’ETTF (Education and Training Task Force) est responsable des cours pour le personnel. Le nombre de formateurs de chaque CMATT varie en fonction des programmes, mais l’ATF fournit le Commandant (CO) et l’Executive Officer (XO). Le Lieutenant-Colonel Sack, de l’Armée Autrichienne, est à la tête de cette CMATT.

Il s’agissait de sa neuvième CMATT, il a donc acquis une connaissance très approfondie en tant que formateur. Son adjoint était le Major Dominguez, de l’Armée Espagnole. C’était sa deuxième activité de formation CMATT dans la zone de mission. La préparation de la CMATT proprement dit commence des mois avant que la formation ne soit dispensée. Il s’agit de déterminer les conditions dans lesquelles la formation sera dispensée, les cours, le type de participants, les dates, les détails du déploiement, les effectifs, la logistique et le logement. Cette planification détaillée est toujours effectuée en étroite collaboration entre l’EUTM Mali et les Forces Armées Maliennes (FAMa).

Un élément important de cette planification collaborative est la reconnaissance par la mission EUTM Mali que la formation dispensée répond aux besoins des FAMa. La bonne communication entre l’EUTM Mali et la Région Militaire se poursuit tout au long de la phase de planification afin d’affiner les contenus et de communiquer tout changement d’orientation qui pourrait survenir. Enfin, une fois que toutes les activités de préparation sont finalisées, le déploiement a lieu.

La dernière CMATT que l’EUTM Mali a planifiée, organisée et conduite, s’est déroulée du 27 janvier au 24 février 2020. Cette CMATT a employé 123 militaires, dont des formateurs de l’ATF et de l’ETTF, la Force Protection, le soutien médical, les communications et d’autres supports. Habituellement localisé à BAMAKO et KOULIKORO, le personnel composant l’unité CMATT s’est déplacé vers la région de MOPTI-SEVARÉ par un mouvement terrestre entre le 20 et le 22 janvier, en une colonne de plus de 40 véhicules, couvrant une distance de près de 700 km en trois jours. Du 23 au 26 janvier, des réunions de coordination sur place ont eu lieu avec le Commandant de la 6ème Région Militaire, afin de régler les conditions définitives pour dispenser les cours que la Région avait demandés.

Le 27 janvier, les trois premiers cours ont commencé: Planification et Conduite des Opérations (deux semaines), Analyse du Renseignement (trois semaines) et Administration/Outils d’Information (deux semaines). Les stagiaires étaient issus des FAMa. Il y avait 12 stagiaires pour le premier cours, 11 stagiaires pour le cours d’Analyse du Renseignement et 22 stagiaires pour le cours d’Administration/Outils d’Information.

Pendant les deux semaines du cours de planification et de conduite des opérations, des instructions ont été données sur le battle rythm, l’organisation d’un poste de commandement, la topographie, l’analyse du terrain, l’organisation des convois et le commandement et le contrôle des opérations (C2OPS). Cette formation C2OPS était le centre de gravité sur lequel tournait tout le cours, et les stagiaires devaient s’intégrer dans les différentes cellules d’un poste de commandement et effectuer les tâches qui leur étaient assignées à leur poste, en utilisant le C2OPS.

Dans le cadre du cours d’Analyse du Renseignement, les stagiaires ont été initiés aux concepts de la fonction de renseignement et de la gestion des bases de données appliquées à l’analyse de l’information. C’était la première fois que des soldats Maliens déjà formés revenaient à un cours de formation de l’EUTM Mali et jouaient le rôle d’instructeurs (concept “former les formateurs”). Ces instructeurs Maliens ont été incorporés dans une CMATT sous la supervision de l’EUTM Mali. Le cours Administration/Outils d’information, a servi à initier les stagiaires à la gestion des ressources administratives d’une organisation. Cette formation a été une première introduction pour de nombreux stagiaires aux outils informatiques de gestion. Au cours de la troisième semaine, le cours de gestion et d’exploitation s’est déroulé dans un poste de commandement. Cet exercice de poste de commandement combinait l’apprentissage pratique et théorique afin de développer l’initiative des stagiaires. Un scénario d’exercice a été créé pour une zone de défense à SÉVARÉ, où les stagiaires devaient développer les différentes activités d’un poste de commandement en utilisant les capacités fournies par la formation au système C2OPS.

Les stagiaires ont été entraînés à réagir aux différents incidents de l’exercice qui ont été injectés par les instructeurs. Pendant ce temps, du 3 au 13 février, un entraînement simultané a été dispensé par les instructeurs de l’ETTF, un module d’entraînement d’infanterie mécanisée/motorisée pour un Peloton de Casspir (33 stagiaires) et un Peloton de KIA (32 stagiaires) respectivement, ce qui leur a permis d’acquérir les connaissances nécessaires pour effectuer des mouvements tactiques en tant que Peloton. Ils ont reçu des instructions sur la façon de faire, en menant des opérations de patrouille au niveau du peloton, tout en maintenant la sécurité de la zone et en maniant des armes de manière sûre et adéquate.

Les stagiaires ont également été entraînés à réagir au contact de l’ennemi et à la nécessité de sécuriser une position défensive au sein du peloton. Au cours de cette formation spécifique, ils ont appris à mener des opérations dans une zone menacée par des IED (Improvised Explosive Device, engin explosif improvisé), à appliquer les bases des procédures relatives aux IED et à exécuter la récupération tactique d’un véhicule endommagé.

Le 14 février, la cérémonie de clôture s’est déroulée selon le protocole malien. Ce fut un moment de fierté pour tous: les instructeurs ont pu constater les progrès des stagiaires, et les stagiaires ont reçu leur certificat, témoignant de leur performance réussie durant la période. Après le début de la CMATT, l’EUTM Mali a reçu une demande pour compléter la préparation de deux Compagnies des FAMa, une Compagnie de la Garde Nationale (94 stagiaires) et une Compagnie du Génie (95 stagiaires). Après avoir établi un programme de formation, l’équipe de formateurs de la CMATT a terminé la préparation de ces sous-unités supplémentaires au cours de la période du 17 au 21 février. Ces troupes étaient dans la phase finale de leur formation. Il a cependant été possible de présenter au public de la formation les défis qui existent et les compétences requises afin de s’imposer dans l’environnement opérationnel du Mali central.

La confiance et la cohésion ont été développées au cours de cette formation décentralisée. Elles ont été forgées par l’apprentissage mutuel et l’échange d’expériences qui accompagneront toute la carrière professionnelle de chaque militaire de l’EUTM Mali ayant participé à cette CMATT. La CMATT a contribué à développer les capacités militaires de la 6ème Région Militaire de MOPTI et a fourni des opportunités de formation essentielles. Mais surtout, la CMATT a permis à l’EUTM Mali d’apprendre à la fois des stagiaires et des instructeurs Maliens. En se déployant dans leurs casernes, en utilisant leur logistique et en travaillant à leurs côtés dans un rôle de “coach”, l’EUTM Mali a acquis une compréhension inégalée et plus profonde du moral et de l’esprit de combat des FAMa.