EUTM Mali | TOUS RELIÉS PAR DES MOYENS MODERNES
23454
post-template-default,single,single-post,postid-23454,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

TOUS RELIÉS PAR DES MOYENS MODERNES

TOUS RELIÉS PAR DES MOYENS MODERNES

Les capacités du nouveau système de commandement et de contrôle des forces armées maliennes ont été présentées fin-décembre au centre opérationnel interarmées (COIA) de Bamako, par le Colonel-Major DIALLO, en présence du général RIBEIRO, commandant l’EUTM MALI pour informer les Forces Armées Maliennes (FAMa). Ce système de commandement et de contrôle opérationnel (C2OPS) constitue un saut dans le modernisme, et permettra aux FAMa de mener des opérations avec un système de commandement rapide et efficace.

Au cours de la présentation, le COIA de l’état-major général et le centre d’opérations de l’armée de Terre à BAMAKO ont été reliés aux états-majors des régions militaires de SEGOU, TOMBOUCTOU et GAO, et au poste de commandement interarmées de théâtre (PCIAT) Centre à SEVARÉ.

Ce projet, dont la conception remonte à 2017 et dont la mise en œuvre a débuté en 2018, a été développé par l’EUTM MALI en collaboration avec la société malienne STRATEGIS. Il constitue un exemple de coopération entre l’EUTM MALI et les entreprises civiles du pays.

Le projet global a été financé par trois Etats membres de l’UE : la Belgique et le Luxembourg en 2018, et l’Espagne tout au long de l’année 2019. Il consiste en la rénovation et la construction de certaines infrastructures dans lesquelles sont installés le système, le matériel et les logiciels qui constituent le cœur du système et les moyens de communication pour relier les différents sites dans un environnement coopératif qui permet l’échange d’informations.

Afin que les utilisateurs et administrateurs du système soient correctement formés, l’EUTM MALI et STRATEGIS s’associent pour dispenser des cours auprès des états-majors, à BAMAKO comme dans les régions.

La mise en œuvre de ce système est une étape importante qui fait entrer la structure de commandement et de contrôle des forces armées maliennes dans le 21e siècle et va accroître considérablement ses performances dans la planification et la conduite des opérations.