EUTM Mali | L'UE contribue à la création du centre operationnel interarmees (COIA)
L'UE contribue à la création du centre operationnel interarmees (COIA)
EUTM, Mali, EUTMali, European Union, COIA, FAMa, MaAF
19674
post-template-default,single,single-post,postid-19674,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

L’UE contribue à la création du centre operationnel interarmees (COIA)

L’Armée malienne (FAMa) est engagée dans la lutte contre les groupes terroristes dans le centre et le nord du Mali. Un des défis est de consolider une chaine de commandement  qui permette coordonner les activités des unités déployées en opérations dans les régions du Mali. L’EUTM Mali a développé un projet pour aider les FAMa à améliorer leur capacité de commandement. L’état final recherché permettra à l’Etat- Major Général des Armées d’être en liaison permanente avec les les commandants de secteur opérationnel, de zone de défense et des régions militaires. Ainsi les unités seront déployées sur le terrain dans les meilleures conditions.

Le projet a débuté en novembre 2017 avec la rénovation du Centre opérationnel interarmées. Pendant cette phase, le bâtiment a été rénové et le centre a été équipé avec un réseau d’ordinateurs, des écrans et de la capacité de partager l’information par des vidéo conférences.

Dans une deuxième phase, le stage de formation pour les officiers du COIA dénommé Conseil supérieur des centres d’opérations (CSCO) a mené à bien. Dans ce stage, ont participé 26 officiers du FAMa et 16 formateurs de l’EUTM Mali, de l’Opération Barkhane et des forces armées de Belgique. Le stage s’est déroulé du 29 janvier jusqu’à 23 février.  Les sujets les plus importants ont été la planification et la conduite des opérations au niveau opérationnel. Un exercice s’est déroulé en fin de le stage pour mettre en pratique les connaissances acquises par les officiers des FAMa pendant la partie théorique du stage.  La formation a été un vrai succès et les officiers vont maintenant développer leurs savoir-faire au COIA. Le stage s’est achevé par une cérémonie présidée par le Chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air, Colonel Major Souleymane Bamba qui représentait le Chef d’Etat-major Général des Armées et le Général Millan, commandant l’EUTM Mali .

A l’avenir, d’autres formations seront menées pour améliorer les capacités des FAMa dans le domaine du commandement et la conduite des opérations. Le nouveau COIA permettra non seulement d’améliorer la conduite des opérations mais aussi la coordination avec la MINUSMA et l’Opération BARKANNE.