EUTM Mali | HQ EUTM en deuil
HQ EUTM en deuil
EUTM, Mali
17525
post-template-default,single,single-post,postid-17525,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

HQ EUTM en deuil

Mardi 20 juin 2017, 19h30 heure du Mali, le long de la piste de décollage, un cordon d’autorités et de militaires de la mission EUTM Mali saluent un avion de transport C-130 de l’Armée portugaise qui s’envole de l’aéroport Modibo Keïta à Bamako à destination du Portugal. Le militaire portugais de l’EUTM Mali, tué lors de l’attaque du 18 juin rejoint sa patrie natale, sa famille.

Retour sur le chronologie des évènements:
Dimanche 18 juin, peu avant 16.00 une attaque terroriste frappe lâchement Le Campement, un centre de loisirs situé en banlieue de Bamako. Des militaires de différentes nationalités appartenant aux organisations partenaires du Mali, dont EUTM Mali, étaient présents sur les lieux. Conformément aux règles d’engagement et aux directives de commandement, ils ont offert la première résistance aux terroristes.

Peu après le début de l’attaque, la Quick Reaction Force (QRF) EUTM Mali a été dépêchée sur place en soutien du dispositif d’urgence érigé par les autorités maliennes pour assurer la sécurité du périmètre et des personnes. Le détachement QRF a également été engagé dans le dispositif chargé d’effectuer les recherches dans la zone qui est très étendue et escarpée (plus ou moins 23 hectares). Les services d’urgence de la mission ont rapidement été activés: une ambulance a rejoint le dispositif à 16h55 tandis que les moyens médicalisés (rôle 2), situé à Koulikoro étaient mis en alerte.

Les recherches terrestres ont été menées jusqu’en fin de matinée du lundi 19 juin, renforcées par le survol d’un hélicoptère de la mission afin de retrouver les personnes qui s’étaient dissimulées afin d’échapper aux assaillants. Au cours des recherches, un soldat de l’EUTM, de nationalité portugaise a été retrouvé mort des suites de l’attaque.
Toutes les autres personnes de la mission ont été retrouvées et mises en sécurité lundi 19 juin à 10h.
Les recherches aériennes ont toutefois été prolongées une bonne partie de la journée pour tenter de retrouver d’autres possibles personnes disparues.

Lors d’une conférence de presse organisée lundi après-midi, la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, madame Federica Mogherini, a annoncé officiellement la perte de deux personnels de l’EU: l’une travaillant pour la mission européenne EUTM Mali et l’autre pour la Délégation de l’UE au Mali.
Le général de brigade Peter Devogelaere, commandant la mission EUTM Mali a déclaré:
«Je souhaite mettre en avant la bonne réaction des services de sécurité maliens mais aussi des membres de la mission EUTM présents sur les lieux de l’attentat. Ces derniers, qui ont agit en état de légitime défense pour eux-mêmes et pour protéger leur entourage, ont répondu aux tirs venant des terroristes, permettant à plusieurs personnes de s’échapper. L’ensemble de ces actions a certainement permis de limiter les conséquences de l’attaque ».

Le général exprime ses sincères condoléances à toutes les familles des victimes de l’attentat de #Bamako et remercie les marques de soutien et de condoléances exprimées à la mission EUTM Mali.
Il remercie vivement les forces de sécurité et de police malienne et les organisations partenaires pour leur intervention.

Il tient également à souligner le travail remarquable des services d’urgences maliens pour le soutien donné durant l’évacuation et les soins prodigués aux personnes impliquées.

“Adeus Benido, até sempre”

Tags: