EUTM-MALI forme les futurs formeurs des régions militaires de Ségou (RM 2) et Sikasso (RM 8) sur la sécurisation du processus électoral 2018 - EUTM Mali
EUTM-MALI forme les futurs formeurs des régions militaires de Ségou (RM 2) et Sikasso (RM 8) sur la sécurisation du processus électoral 2018
EUTM, Mali, EUTMali, European Union, FAMa, MaAF, Segou, Sikasso, elections
20192
post-template-default,single,single-post,postid-20192,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

EUTM-MALI forme les futurs formeurs des régions militaires de Ségou (RM 2) et Sikasso (RM 8) sur la sécurisation du processus électoral 2018

Pendant deux jours, l’EUTM Mali a déployé une équipe formée par deux conseillers de l’Advisory Task Force (ATF) et un formeur de l’Education and Training Task Force (ETTF) pour fournir une formation des formeurs sur la sécurisation du processus électoral. L’objectif général était que les Forces Armées Maliennes (FAMa) puissent tenir toute leur place dans le processus électoral et la sécurisation des élections présidentielles 2018.

 

Six officiers et 14 sous-officiers maliens ont participé à cette formation. Le programme de cette formation comprenait également des sessions sur Les Droits de l’Homme, le renseignement en période électorale dans le cadre de la sécurisation des élections et sur la méthodologie de communication. Le personnel formé est destiné ensuite à transmettre ces savoir-faire à l’ensemble du personnel FAMa des régions militaires de Sikasso et Ségou.

 

Cette formation s’est clôt le 13 juin, présidée par le Commandant de la CMATT Ségou, Lieutenant-Colonel Madile. Tous les participants ont reçu à cette occasion un certificat d’attestation honorant leurs efforts.

 

Ce stage était le premier de ce genre. Organisé à la demande des FAMa, il a permis de répondre rapidement à un besoin identifié lors des fréquents échanges qui ont lieu entre l’EUTM, la MINUSMA et les FAMa.

Tags: