EUTM Mali | Cours FUSCO, formation de l'armée de l'air malienne pour améliorer la sécurité des bases aériennes
Cours FUSCO, formation de l'armée de l'air malienne pour améliorer la sécurité des bases aériennes
EUTM, Mali, EUTMali, European Union, FAMa, MaAF, KTC
20083
post-template-default,single,single-post,postid-20083,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Cours FUSCO, formation de l’armée de l’air malienne pour améliorer la sécurité des bases aériennes

Le cours « Fusilier de combat » (FUSCO) s’est déroulé pendant 12 semaines ; les 10 premières semaines au Centre d’Entraînement de Koulikoro (KTC) et les 2 semaines restantes à la base aérienne malienne de Senou, près de l’aéroport de Bamako.  Le cours a été conçu pour enseigner au personnel de l’armée de l’air malienne les compétences de base nécessaires pour sécuriser et protéger une base aérienne.  La formation a été suivie par 74 militaires provenant des quatre principales bases aériennes maliennes et un sous-officier nommé dans le cadre de la protection de l’armée de l’air malienne. L’entrainement été donné par 12 formeurs de la Force d’Education et Entrainement (ETTF) pendant le cours de trois mois.

Toutes les compétences de base nécessaires pour assurer la sécurité d’une base aérienne ont été enseignées, y compris les manœuvres a niveau peloton, les techniques de lutte contre les engins explosifs improvisés (IED), les procédures radio, l’autodéfense, les contrôles d’accès, la fouille de véhicules, les points de contrôle, les patrouilles et autres procédures nécessaires pour garantir la protection des installations clés telles qu’un aéroport ou une base aérienne.

Comme dans tous les cours organisés par l’EUTM Mali, le programme de formation incluait également des cours de leadership et de droit international humanitaire (DIH).

Le point culminant du cours a été un exercice visant à mettre les étudiants au défi et à tester leurs nouvelles compétences dans une variété de situations différentes auxquelles ils pourraient être confrontés lors de leurs futures fonctions. L’exercice effectué à côté de l’aéroport de Bamako pour ajouter du réalisme, a été considéré comme un grand succès par les instructeurs et les étudiants.

Le cours s’est terminé par une cérémonie de clôture au cours de laquelle les participants ont reçu un certificat de cours délivré par le commandant de l’ETTF, le colonel Olazabal.

Tags: