EUTM Mali | Cours de topographie et de transmissions au Centre d'entraînement de Koulikoro
Cours de topographie et de transmissions au Centre d'entraînement de Koulikoro
EUTM, Mali, EUTMali, European Union, FAMa, MaAF, KTC
19788
post-template-default,single,single-post,postid-19788,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

Cours de topographie et de transmissions au Centre d’entraînement de Koulikoro

Au cours des six dernières semaines, des cours d’instructeurs de topographie et de transmissions ont été organisés au Centre d’entraînement de Koulikoro (KTC) afin d’améliorer les capacités des Forces armées maliennes (FAMa) et de former leur personnel en tant qu’instructeurs.

Le cours d’instructeurs de topographie fut  dédié à instruire vingt aspirants instructeurs stagiaires des FAMa, et  contenait plusieurs leçons sur une variété de sujets. Le cours a commencé par des leçons de topographie de base, de plus en plus exigeantes au fil du temps. Ces leçons ont été données dans la classe et ont continué dehors, avec de nombreux exercices pratiques qui ont servi à renforcer toutes les connaissances reçues. L’utilisation des cartes, de la boussole, du GPS et d’autres matières topographiques ont été traités dans cette première partie du cours.

De la même façon, vingt membres des FAMa ont assisté au cours de transmissions. Le cours était basé sur la radio RF20, et a commencé par une introduction à la radio portable RF20 afin de familiariser les stagiaires avec cette pièce d’équipement performante. Au cours des semaines suivantes, les aspirants instructeurs stagiaires, ont appris les procédures radio, les mots de code, l’alphabet phonétique et, en général, toutes les informations nécessaires pour travailler dans un réseau de communication.

La deuxième partie des deux cours a mis l’accent sur comment  préparer un cours par eux-mêmes, en fournissant tous les éléments nécessaires pour devenir instructeur. Tous les stagiaires ont également reçu des séances de droit international humanitaire, de méthodologie et de pédagogie.

Les cours d’instructeurs en topographie et en transmissions ont culminé par une cérémonie conjointe. Au cours de la cérémonie, en reconnaissance des efforts remarquables de ces quarante stagiaires, le commandant de l’ETTF, le Colonel Olazabal, a personnellement remis à chaque récemment qualifié  instructeur son certificat de cours.