CHAQUE JOUR, IL Y AVAIT UN OBJECTIF A ATTEINDRE ! - EUTM Mali
23234
post-template-default,single,single-post,postid-23234,single-format-standard,cooltimeline-body,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

CHAQUE JOUR, IL Y AVAIT UN OBJECTIF A ATTEINDRE !

CHAQUE JOUR, IL Y AVAIT UN OBJECTIF A ATTEINDRE !

L’EUTM (Mission de Formation de l’Union Européenne au Mali) a organisé un cours de renseignement sur la création puis l’utilisation d’une base de données, d’une durée de 40 heures dans la salle de conférence de la Sous Chefferie Renseignement. Le cours a été suivi par 17 stagiaires appartenant aux forces armées maliennes et à la gendarmerie.

L’ensemble du cours, comportant des activités pratiques et enseigné en français, a été organisé en deux phases différentes mais complémentaires:

– La première phase a duré une semaine et s’est concentrée sur l’apprentissage de l’utilisation des fonctions les plus utiles d’Excel ;

– La deuxième phase de la même durée a porté sur la conception, la création et le développement d’une base de données relative au domaine Renseignement, utilisant le langage de programmation.

Chaque jour, il y avait un objectif à atteindre ! Chaque apprenant a dû effectuer de nombreux exercices pour atteindre l’objectif mentionné ci-dessus.

Les premiers exercices ont été menés par le professeur, avec l’aide d’un projecteur, qui fournissait des instructions pas à pas. Après deux ou trois exercices guidés, les stagiaires devaient commencer à faire le reste des exercices par eux-mêmes sous la supervision et l’aide de l’instructeur.

On estime qu’au-delà des objectifs pédagogiques et/ou didactiques, cette formation est devenue une opportunité irremplaçable de promouvoir la cohésion entre les participants, les stagiaires et les instructeurs, et de créer des liens de travail solides entre l’EUTM et la structure de renseignement des forces armées maliennes.

Comme le disait le colonel Mamadou Traoré, chef de la sous chefferie renseignement de l’EMGA: « La sous chefferie renseignement doit devenir la structure de référence pour le renseignement des forces armées maliennes »