EUTM Mali | 13è CMAT (Combined Mobile Advisory Team) - Gao
13è CMAT (Combined Mobile Advisory Team) - Gao
EUTM, Mali, EUTMMali, Gao, CMATT, CMAT,
21241
post-template-default,single,single-post,postid-21241,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-9.4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

13è CMAT (Combined Mobile Advisory Team) – Gao

Un CMAT (Combined Mobile Advisory Team) s’est tenu au quartier général de la 1ère Région militaire du 13 au 31 août 2018. Le 13è CMAT, organisé conjointement par l’EUTM et les FAMa, avait trois objectifs. Premièrement, offrir une formation en planification opérationnelle aux officiers servant dans les quartiers généraux ou les régiments de garnison de la région militaire ; deuxièmement, offrir une formation en ressources humaines au personnel qui travaille au service des RH de la garnison et, enfin, former les sous-officiers du 13è régiment mixte. Près de 75 personnes des FAMa ont bénéficié de ces cours.

Cette formation a été dispensée par 10 conseillers et formateurs de la mission EUTM de l’ATF et de l’ETTF. Pendant trois semaines, ces conseillers ont apporté leur savoir-faire dans leur domaine d’expertise.

Les autorités maliennes définissent les priorités de formation afin de construire le programme CMAT, en étroite collaboration entre l’EUTM et l’état-major régional militaire. La flexibilité est le maître mot de ces formations, ce qui permet aux formateurs d’adapter le programme et les objectifs au niveau des stagiaires.

Au CMAT de Gao, la direction s’est concentrée en particulier sur la formation au droit international humanitaire, les ressources humaines et la formation C-IED. Les IED constituent en effet aujourd’hui l’une des principales menaces contre les forces armées maliennes.

La formation des officiers a été divisée en trois phases distinctes. La première phase a été dédiée à l’examen de la planification opérationnelle et du processus décisionnel et à la sensibilisation au droit international humanitaire. Cette méthode, inspirée du MEDOT français, est aussi celle enseignée aux différentes armées du G5 Sahel, ce qui permettra aux officiers de s’intégrer facilement dans la planification opérationnelle. La seconde phase couvrait les tactiques du Groupe Tactique Interarmées. Ces deux premières semaines de cours ont été suivies d’une semaine de simulation au cours de laquelle les officiers ont effectué un exercice de planification complet en utilisant les procédures MEDOT.

Le deuxième point fort de ce CMAT a été la formation des sous-officiers spécialisés dans les domaines des RH des 1ère et 7ème Régions militaires et des unités de la base aérienne 103. L’effort fait pour former le personnel de 3 unités différentes est une réalisation pionnière dans les CMATs.

Un autre pilier du conseil de l’EUTM Mali est l’utilisation du software C2, appelé C2OPS. Ce programme informatique permettra, à terme, la localisation précise d’une unité du niveau le plus bas à l’EMGA lorsque l’OPS C2 sera déployé dans toutes les régions militaires.

Finalement, afin de rendre le déploiement de l’EUTM aussi rentable que possible, la 1ère région militaire a demandé une formation spécialisée pour les sous-officiers des compagnies présentes sur la garnison du GAO. Ainsi, quelque 40 sous-officiers ont été formés dans divers domaines tels que l’utilisation du GPS, l’intelligence, la lecture de cartes, les appareils de vision nocturne, la pédagogie et, surtout, la contre-insurrection et les instructions C-IED.

Particulièrement motivés et déterminés à renforcer leurs capacités opérationnelles, les sous-officiers ont fait preuve de bonnes compétences militaires durant ces phases de formation.

Au final, le CMAT de Gao revêt une importance particulière pour l’EUTM Mali qui prouve sa capacité de projection pour conseiller et former la FAMa au cœur des régions militaires les plus éloignées, même dans les zones où la MaAF est en opération permanente.

Cliquez ici pour télécharger la version PDF

Tags: